Règlementation
 
Préambule :
 
Du fait de sa situation géographique et des différentes activités présentes sur le plan d'eau, la pêche sur le lac de Madine est soumise à certains impératifs.
 
Tous les postes de pêche "du bord" sont accessibles toute l'année, sauf ceux situés au sud de la petite pointe à l'est du lac, dans l'alignement du village de Essey et Maizerais, et qui ne sont accessibles que durant la période "été" (cf plans ci dessous).
 
Pour des raisons écologiques (le site est classé Natura 2000), certaines zones sont interdites d'accès toute l'année aux embarcations de toute nature. De même, les anses au sud du lac sont interdites d'accès et de pêche durant la période dite "d'hiver". La tranquilité des oiseaux, dont de nombreuses espèces remarquables peuplent le lac de Madine, est ainsi préservée.
 
Pour des raisons de sécurité évidentes, la pêche en barque est interdite sur les zones de régates et d'école de voile durant la période "été".
 
L'accès à la mise à l'eau et aux postes de pêche de la carpe de nuit,  à Madine 2/3, est astreint à l'ouverture de la barrière située à l'entrée du site.
Veuillez vous adresser à la maison des promenades (03 29 89 32 50), ou à défaut, au camping situé à proximité, afin de vous faire ouvrir cette barrière pour pouvoir accéder aux postes de pêche.
 
Assurez vous d'avoir bien consulté les plans des zones de pêche avant de partir pratiquer votre loisir préféré.

 

Carnet de prélèvement :
 
Le carnet de prélèvement est nominatif et obligatoire pour le pêcheur détenteur d’une carte annuelle PERSONNE MAJEURE, PERSONNE MINEURE ou DECOUVERTE (-12 ans et femme), désirant conserver son poisson (brochet et sandre).
 
Il ne sera établi qu’un seul carnet par pêcheur, par an, quelque soit le nombre de cartes acquittées. Aucun duplicata ne sera délivré.
 
Tout poisson devra être immédiatement mesuré et enregistré sur le carnet, avec un stylo à bille ou un feutre, à raison de 1 carnassier par jour (brochet ou sandre), à hauteur de 8 carnassiers maximum par an.
 
Tout carnassier maintenu dans un filet, une bourriche, un viver etc... est considéré comme conservé.
 
Pour obtenir votre carnet de prélèvement, il vous sufit de remplir ce formulaire -> ICI

 

Règlement général de la pêche pour le lac de Madine :

  • Règlementation en français cliquez -> ICI
  • General regulation of fishing switch ->
  • Allgemeine regelung fishere ->

 

Zones de pêche :

 

En cas de non respect du règlement intérieur, des sanctions seront prises à l’encontre du contrevenant.
Le barême de sanctions -> ICI
 

 

Calendrier des heures légales d'exercice de la pêche en Meuse -> ICI
(source FDPPMA 55)
 
 
Rappel concernant la législation des équipements de sécurité des bateaux de plaisance :
 
La législation concernant les équipements de sécurité des bateaux de plaisance a évolué en 2012. Cette règlementation concerne, entre autres, nos embarcations de pêche, du moment où elles mesurent plus de 2.50m de long.
Des contrôles sont effectués par la gendarmerie sur le lac, et déjà de nombreux pêcheurs ont été rappelés à l'ordre.
Dans le doute, n'hésitez pas à vous rapprocher d'un professionnel de l'équipement de nautisme, afin qu'il puisse vous renseigner et vous conseiller.
 
Vous trouverez chez Adam-Loisirs (03 29 89 59 59), à Nonsard, tout l'équipement de nautisme dont vous pourriez avoir besoin.

 

Concernant la navigation des barques de pêche à Madine, l'équipement obligatoire de sécurité des bateaux comprend :

- Pour chaque personne embarquée, un équipement individuel de flottabilité : Comprenez un gilet de sauvetage homologué.
 
- Un moyen de remonter à bord pour une personne tombée à l'eau :

Extrait de la D240 :
Tout navire comporte un dispositif permettant à une personne tombée à l'eau de remonter à bord aisément et par ses propres moyens, sans compromettre la stabilité.
Dès lors qu’une personne tombée à l’eau a atteint l’endroit du navire prévu pour la remontée à bord, elle doit pouvoir mettre en oeuvre le moyen de remonter sans assistance extérieure.
Lorsque le franc-bord lège est supérieur à 500 mm, ce dispositif peut être une échelle dépliable ou un filet, ou tout dispositif de marches et de poignées assujetti de manière permanente au navire, à condition qu’il puisse être déployé en cas de nécessité au moins à 300 mm sous la flottaison la plus basse.
Lorsque le franc-bord lège est inférieur à 500 mm, des prises de mains simples, ou une ligne souple, solidement fixées sur le pourtour du navire, sont admises.

- Un dispositif d'assèchement manuel, fixe ou mobile, pour les bateaux non autovideurs : Comprenez une écope.

- Un dispositif permettant le remorquage et l'amarrage : Point d'amarrage et deux amarres adaptées à la taille du bateau, dont une utilisable comme bout de remorquage.

En ce qui concerne la présence d'un extincteur à bord, nous ne sommes normalement pas concernés, à moins que vous n'ayez, pour vous propulser, un moteur électrique dont la puissance dépasse 120kw... Soit un peu plus de 160 cv .

La fiche complète règlementation : -> ICI